Les pyralènes, qu’est-ce que c’est ?

Les mélanges dits PCB, ou pyralènes, sont des fluides diélectriques. On les retrouve principalement dans les transformateurs et les condensateurs.

Ils ont une forte toxicité pour l’homme et pour l’environnement.

Transformateur électrique

Ces fluides sont les suivants : polychlorobiphényles, polychloroterphényles, monométhyl-tétrachloro-diphényl méthane, monométhyl-dichloro-diphényl méthane, monométhyl-dibromo-diphényl méthane.

Depuis 2013, il est interdit de détenir des appareils dont la teneur en PCB est supérieure à 500 ppm.

Échéances de retrait

Le retrait des appareils contenant plus de 50 ppm a commencé en 2017. Il s’échelonne selon trois dates :

  • Le 1er janvier 2017 pour les appareils fabriqués avant le 1er janvier 1976.
  • Le 1er janvier 2020 pour les appareils fabriqués après le 1er janvier 1976 et avant le 1er janvier 1981.
  • Le 1er janvier 2023 pour les appareils fabriqués après le 1er janvier 1981.

Lorsque l’on possède un tel appareil, il est possible de  procéder à son retrait ou de le décontaminer, en abaissant sa teneur en PCB à une valeur inférieure à 50 ppm.

Le PCB est un déchet, il doit être traité par une entreprise agréée.

Les filières concernées sont les suivantes :

  • Huiles usagées
  • Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE)

Sanctions prévues

Une contravention de 5e classe est prévue si on ne respecte pas l’interdiction d’usage du PCB selon les dispositions du code de l’environnement. Soit une amende de 7 500 €. Le double est prévu en cas de récidive.

Les cas sanctionnés sont les suivants :

  • Ne pas éliminer les appareils contenant du PCB avant démolition d’un bâtiment.
  • Détenir un mélange dont la teneur en PCB est supérieure à 500 ppm.
  • Ne pas décontaminer l’appareil contenant plus de 50 ppm en PCB.
  • Ne pas déclarer les appareils contenant du PCB ou déclarer de manière erronée.
  • Ne pas respecter les conditions d’affichage et exploitation de ces appareils.

En savoir plus :